Grande-Bretagne: plus de 1.300 jeunes ont participé à un 'camp d'été antiterroriste

Grande-Bretagne: plus de 1.300 jeunes ont participé à un 'camp d'été antiterroriste

Plus de 1.300 jeunes musulmans britanniques et européens ont participé à une rencontre de trois jours à Coventry (centre de l'Angleterre), surnommée "camp d'été antiterroriste", destinée à leur fournir les arguments pour combattre les thèses extrémistes.

La rencontre "al-Hidayah 2010", qui signifie "conseils" ou "ligne de conduite", devait s'achever lundi soir après trois jours de débats, animations, conférences, ateliers et prières organisés par l'association Minjah ul-Quran.

Cette association a été fondée au Pakistan en 1981 par Muhammad Tahir ul-Qadri, éminent

érudit musulman d'origine pakistanaise qui a condamné en mars dans une fatwa les terroristes comme des ennemis de l'islam.

Les kamikazes "ne peuvent pas prétendre que leurs suicides sont des actes commis par des martyrs qui deviendront des héros de l'Oumma (la communauté musulmane), non, ils deviendront des héros du feu de l'enfer", avait-il déclaré en présentant cette fatwa de 600 pages.

Aux centaines de jeunes venus pour certains du Danemark et de France pour assister à cet événement à l'université de Warwick, il a affirmé: "Ces pays qui protègent votre vie, vos biens et votre honneur doivent être traités en vertu de (la loi islamique) +Dar ul Amman+, ou +le monde de la paix+. Ce sont des pays pacifiques, et vous n'avez pas le droit d'agir en terroriste contre eux".

Pour Naseem, propriétaire d'un salon de coiffure, cette prise de position "est une très bonne chose. Le terrorisme est un danger pour l'humanité".

"Je suis pakistanaise et je n'ai jamais vu d'érudit dire des choses comme ça dans les médias parce qu'ils sont trop effrayés... Il est courageux", a souligné pour sa part Anam Nazir.

Les participants ont déboursé 200 livres (240 euros) pour assister à cette rencontre où, comme à la prière, hommes et femmes étaient séparés dans l'auditorium de conférence.

"Je pense qu'il est de mon devoir de sauver la jeune génération de la radicalisation et de la vague de recrutement terroriste en Occident", a expliqué le Dr. Tahir ul-Qadri avant la rencontre destinée à lancer une "guerre spirituelle" face au terrorisme. "Nous devons les préparer (...) intellectuellement et spirituellement à rejeter les tendances extrémistes et les comportements terroristes".

Source : http://www.lindependant.com/articles/2010-08-09/grande-bretagne-plus-de-1-300-jeunes-ont-participe-a-un-camp-d-ete-antiterroriste-228789.php

Comments

Search